Comment se débarrasser des blattes de maison ?

Il y a des espèces d’insectes qu’on peut facilement retrouver dans les maisons en France. Ce sont des espèces issues des pays qui ont une température ambiante (chaude) et dont la survie en dépend. Pour survivre au froid, surtout en période d’hiver, ces espèces se réfugient dans les maisons. Elles sont au nombre de quatre espèces domiciliaires dont voici :

Blatte américaine

Connue sous le nom Periplaneta americana, la blatte américaine vit dans les endroits à la fois humides et chauds. C’est l’espèce la plus grande de sa catégorie, puisqu’elle mesure environ 2,5 à 3,2 centimètres. On la retrouve le plus souvent dans les égouts, les serres, pour ne citer que ceux-là. La blatte américaine est d’origine africaine, c’est une espèce qui ne survit pas au froid.

Blatte orientale

Celle-ci peut aller jusqu’à 2,8 centimètres (2 à 2,8 cm), ce sont les mâles qui possèdent des ailes. C’est une espèce sombre, pas trop répandue, on peut les retrouver également dans les serres, les égouts, les zones insalubres ou dans les restaurants moins chers …

Blatte des meubles

Celle-ci a fait son apparition en Europe dans les années 1990. C’est une espèce qui mesure environ 1 ,4 centimètres (1 à 1,4 cm), comme les précédentes elle ne peut survivre que dans la chaleur. Elle a cependant la particularité de vivre dans des endroits secs (télé, radio, magnétoscope…). C’est aussi une espèce très rare.

 Blatte germanique

La blatte germanique la plus répandue de toutes, elle est identique à toutes les maisons. C’est une espèce qui mesure entre 1,1 à 1,4 centimètres, on la retrouve le plus souvent dans les bagages, les marchandises, les cageots, pour ne citer que ceux-là. C’est une vraie nomade qui transite avec l’homme, partout où il se trouve. La blatte germanique est de couleur beige, chez elle les ailes ne sont que pour les adultes. Cet insecte, comme la blatte américaine et orientale doit sa survie à une température chaude et humide, c’est pendant la nuit qu’on les observe le plus souvent.

Les blattes se nourrissent plus des débris d’aliments, elles sont omnivores. Pour éradiquer ces insectes il faut avoir la maîtrise de trois facteurs importants, que sont nourriture, températures et humidité.

La prévention

-Pour prévenir l’installation des blattes dans vos maisons, il faut avoir la maîtrise des conditions qui favorisent leur prolifération. C’est la toute première condition à respecter pour une lutte réussie.

-Il faut supprimer le plus possible les petites fissures aux parois, qui leur servent de grattoirs, puisqu’elles s’y faufilent pour se frotter l’abdomen et le dos.
-Il faut également éviter de laisser traîner des aliments, de l’eau, des substances renversées à terre pendant longtemps.

– Rangez ou nettoyez automatiquement les restes des aliments servis aux animaux et avoir souvent le reflex de mettre leurs bols dans des plats savonneux, cela empêche leur prolifération.

-Vos aliments doivent être conservés dans des récipients bien couverts (fermés hermétiquement).

-Faire un nettoyage régulier de tout ce que vous avez comme appareils électroménagers.

-Nettoyer régulièrement les endroits humides, sombres.

-Bien nettoyer régulièrement vos cuisines, réfrigérateur (toujours vider les réservoirs).

-Les ordures doivent être bien scellées dans des sacs plastiques et vider de façon journalière.

– Placez les ordures dans des sacs de plastique scellés et éliminez-les tous les jours.

– Ne laissez pas de vaisselle sale, en particulier la nuit, ou immergez-la dans une forte solution de détergent et d’eau en attendant de la laver.

– Si vous avez des conduites qui produisent de la condensation, c’est le moment de les isoler, sans oublier de faire la réparation des tuyauteries et robinets gâtés.

-Si vous avez des endroits (salle de bain) humides, il faudra les rendre secs. Il faut éclairer ces endroits et les ventiler.

La lutte biologique

Cette méthode n’est pas nocive, c’est une méthode biologique sans produits chimiques.

Les Pièges

Pour la surveillance et la localisation de la population des blattes, des pièges collants peuvent être utilisés. Il faut en utiliser beaucoup pour être sûr d’en attraper autant. Des boites de conserves peuvent être également utilisées pour les capturer. Il suffira juste de les badigeonner et y poser des pièges (huile, pain humide, bananes, pour ne citer que ceux-là). Une fois que vous aurez capturé assez, il faudra maintenant les éliminer avec de l’eau savonneuse. Ces pièges peuvent être enfermés dans un congélateur, sans oublier qu’elles peuvent y vivre pendant une semaine avant de mourir.

 L’Aspirateur

L’utilisation de l’aspirateur pour capturer les blattes les asphyxie, le sac étant une boite hermétique. Une fois l’aspirateur vidé il faudra mettre les déchets dans un sac hermétiquement fermé et jeter dans la poubelle le plus tôt possible.

Sceller les abris et les points d’entrée

Les murs ou fondations ont souvent des fissures, il faudra les calfeutrer, les bloquer ou les sceller, sans oublier les accès qui conduisent à ses points. C’est une méthode efficace pour éviter que les maisons désinfectées soient à nouveaux infectées, sans issue les blattes ne pourront plus circuler et donc mourront le plus simplement possible. Les points autour des tuyauteries, des bouches d’aération, des éviers, pour ne citer que ceux-là doivent être scellés pour éviter la prolifération de ces insectes. Il faut également utiliser des bandes d’étanchéité pour boucher les issues au niveau des portes et fenêtres , avant d’éviter la migration des blattes à travers les appartements.

Nettoyer avec la vapeur et la congélation

Les objets infestés peuvent être mis dans un congélateur pour une durée de 24 heures au moins à moins huit degré Celsius (-8°C). La vapeur peut être utilisée pour le nettoyage de ces objets

La lutte aux produits chimiques

Une fois que vous avez le sentiment que la lutte biologique a échoué, vous pouvez utiliser des produits chimiques pour un nettoyage efficace. Le dioxyde de silicium (poudre composée de micro-organismes marins), connu sous le nom « la terre à diatomées » est un traitement sans inconvénients sur la santé humaine.
Les blattes possèdent en effet des couches cireuses qui assurent leur protection, une fois que le traitement à base de dioxyde de silicium est fait, ces couches se fendent, ce qui les déshydrate, d’où leur mort assurée. Vous pouvez les voir en grand nombre après ce traitement, à cause d’une lutte acharnée à la recherche d’eau, ne vous étonnez pas de les voir aussi nombreux.

En cas d’inefficacité de tous ces traitements ci-dessus énumérés, il faut contacter un professionnel désinsectiseur pour faire le travail.

Laisser un commentaire

Fermer le menu